Sécurité

TÉLÉCHARGER LES RICHESSE DU COEUR KENDJI GRATUITEMENT

Posted On
Posted By admin

Et quelques fois je dois l’avouer La différence est lourde à porter A l’heure où les peines reviennent, Reviennent, reviennent, reviennent, reviennent. Souvent j’ai eu peur de m’exprimer Juger avant même d’avoir parlé Et si on savait se regarder on saurait. Même si le monde n’est que beauté Par la colère on se laisse emporter On oublie qu’on est tous les mêmes. On a pas tous eu la même chance La même vie ni les mêmes souffrances Je suis pas là pour juger ta peine Mais je voudrais qu’on se comprenne. Et quelques fois je dois l’avouer La différence est lourde à porter A l’heure où les peines reviennent, Reviennent, reviennent, reviennent, reviennent. On a pas tous eu la même chance La même vie ni les mêmes souffrances Je suis pas là pour juger ta peine Mais je voudrais qu’on se comprenne.

Nom: les richesse du coeur kendji
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 66.96 MBytes

Et quelques fois je dois l’avouer La différence est lourde à porter A l’heure où les peines reviennent, Reviennent, reviennent, reviennent, reviennent. On n’a pas connu les mêmes ambiances Chacun ses rires, chacun son enfance Il y a mille choses qui nous séparent Mais on caresse la même histoire. On a pas tous eu la même chance La même vie ni les mêmes souffrances Je suis pas là pour juger ta peine Mais je voudrais qu’on se comprenne. Et quelques fois je dois l’avouer La différence est lourde à porter A l’heure où les peines reviennent, Reviennent, reviennent, reviennent, reviennent. Pour voir derrière les apparences Derrière les sourires et les silences Je voudrais que tu te souviennes Ma vie aurait pu être la tienne. On a pas tous eu la même chance La même vie ni les mêmes souffrances Je suis pas là pour juger ta peine Mais je voudrais qu’on se comprenne. Souvent j’ai eu peur de m’exprimer Juger avant même d’avoir parlé Et si on savait se regarder on saurait.

  TÉLÉCHARGER METHODE LAFAY FEMME GRATUIT GRATUITEMENT

Paroles Les richesses du coeur – Kendji Girac –

Pour voir derrière les apparences Derrière les sourires et les silences Je voudrais que tu te souviennes Ma vie aurait pu être la tienne. Souvent j’ai eu peur de m’exprimer Jugé avant même d’avoir parlé Si on apprenait à s’écouter on ricgesse.

Mon frère je sais qu’on est tous les mêmes Avec nos rêves, avec nos problèmes Et si tu regardes à l’intérieur Je sais qu’on partage les mêmes valeurs. Souvent j’ai eu peur de m’exprimer Jugé avant même d’avoir parlé Si on apprenait à s’écouter on saurait. Partages Partager sur Facebook Partager sur Twitter.

Pour voir derrière les apparences Derrière les sourires et les silences Je voudrais que tu te souviennes Ma vie aurait pu être la tienne.

Kendji Girac – Les Richesses du Coeur – Vidéo dailymotion

Souvent j’ai eu peur de m’exprimer Juger avant même d’avoir parlé Et si on savait se regarder on saurait. Et quelques fois je dois l’avouer La différence est lourde à porter A l’heure où les peines reviennent, Reviennent, reviennent, reviennent, reviennent.

Même si le monde n’est que beauté Par la colère on se laisse emporter On oublie qu’on est tous les mêmes.

  TÉLÉCHARGER STELAIR LAISSE MOI PILOTER GRATUIT

les richesse du coeur kendji

Mon frère je doeur qu’on est tous les mêmes Avec nos rêves, avec nos problèmes Et si tu regardes à l’intérieur Je sais qu’on partage les mêmes valeurs. Souvent j’ai eu peur de m’exprimer Juger avant même d’avoir parlé Et si on savait se regarder on saurait.

On n’a pas connu les mêmes ambiances Chacun ses rires, chacun son enfance Il y a mille choses qui nous séparent Mais on caresse la même rifhesse. Même si le monde n’est que beauté Par la colère on se laisse emporter On oublie qu’on est tous les mêmes. On a pas tous eu la même chance La même vie ni les mêmes souffrances Je suis pas richese pour juger ta peine Mais je voudrais qu’on se eu.

les richesse du coeur kendji

On n’a richewse connu les mêmes ambiances Chacun ses rires, chacun son enfance Il y a mille choses qui nous séparent Rivhesse on caresse la même histoire. On a pas tous eu la même chance La keendji vie ni les mêmes souffrances Je suis pas là pour juger ta peine Mais je voudrais qu’on se comprenne.

Et quelques fois je dois l’avouer La différence est lourde à porter A l’heure où les peines reviennent, Reviennent, reviennent, reviennent, reviennent.